Accueil » Blog » Don d’embryons à Chypre

don embryon chypre

Don d’embryons à Chypre

Le don d’embryons à Chypre est une solution qui permet aux couples inaptes à concevoir de fonder une famille.

En quoi consiste la procédure de don d’embryons à Chypre et à qui est-elle destinée ?

Voici ci-dessous, la réponse à ces questions.

Qu’est-ce que le don d’embryons à Chypre ?

Les couples qui subissent une fécondation in vitro FIV ont la possibilité de congeler les embryons en excès en les cryoconservant dans de l’azote liquide jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être utilisés pour tenter une grossesse. Cependant, pour de nombreux couples, la FIV réussit dès le premier ou le deuxième transfert d’embryons. Le projet parental qui leur a permis de concevoir ainsi achevé, ils se retrouvent avec des embryons congelés restants.

Certains couples avec des embryons restants peuvent décider de les donner à d’autre couples incapables de concevoir afin de les aider à réaliser leur rêve de fonder une famille.

Qui peut bénéficier d’un don d’embryons ?

Le don d’embryons est destiné aux couples qui :

  • Présentent une double infertilité
  • Risquent de transmettre une maladie génétique à l’enfant
  • Ont fait plusieurs tentatives de FIV mais sans succès

Pour ces couples, bénéficier d’un transfert d’embryon peut être, mis à part l’adoption, leur unique option pour fonder une famille.

Comment se déroule le don d’embryon à Chypre ?

deroulement don embryon chypre

Pour les patientes qui souhaitent pratiquer une FIV par don d’embryons, la procédure est simple et indolore. Elle se déroule en deux étapes : la préparation de l’endomètre et le transfert d’embryon.

Préparation de l’endomètre

La patiente doit préparer son utérus pour recevoir l’embryon. Pour cela, le médecin lui prescrit un traitement hormonal pour un développement adéquat de l’endomètre afin de créer les conditions optimales pour l’implantation de l’embryon.

Lors d’une première consultation, le médecin vérifie si l’état de santé de la patiente est propice à une grossesse réussie. Il examine également ses antécédents médicaux, effectue un examen gynécologique complet, explique la procédure de transfert d’embryon à la patiente et fixe la date de l’intervention.

Transfert d’embryon

Le transfert d’embryon est un acte médical rapide et indolore. Il ne nécessite ainsi aucune anesthésie ni hospitalisation. Au cours de l’intervention, le médecin dépose l’embryon dans la cavité utérine de la patiente. Le transfert se fait sous échographie dans un cabinet ou une clinique gynécologique à Chypre.

Après le transfert d’embryon

Il est conseillé que la patiente reste allongée en position gynécologique pendant 20 à 30 minutes après la procédure. Elle doit également éviter tout effort physique pendant les heures qui suivent le transfert d’embryon.

Après environ 2 semaines, la patiente effectue un test de grossesse sanguin. Si la grossesse est normale, elle poursuit son traitement hormonal initial pendant 2 à 3 mois supplémentaires.

Quels sont les facteurs qui influencent le succès du don d’embryons à Chypre ?

Le taux de réussite d’une procédure de transfert d’embryon est difficile à estimer et dépend de certains facteurs :

  • L’âge de la patiente au moment du transfert de l’embryon
  • Les facteurs génétiques du couple qui a conçu l’embryon
  • La préparation de l’utérus de la patiente qui reçoit l’embryon

Le don d’embryons a-t-il des risques pour la santé ?

fiv chypre

Toutes les grossesses comportent un faible risque pour la mère, mais il n’y a aucune preuve que ce risque est augmenté avec un don d’embryons.

Cependant, il y a une légère augmentation des malformations congénitales chez les enfants conçus par FIV. En effet, 4% des naissances par FIV ont une malformation congénitale contre 3% chez les bébés conçus naturellement.