Accueil » Pénoplastie

Pénoplastie : allongement et épaississement du pénis

pénoplastie

La pénoplastie, aussi appelée chirurgie esthétique du pénis, est une opération phare de chirurgie intime de l’homme. Cette intervention est réalisée pour allonger et/ou augmenter l’épaisseur du pénis.

Avoir une verge trop courte et/ou trop mince peut causer de réels problèmes physiques et psychologiques. Pour y remédier, de nombreux hommes se tournent vers la chirurgie esthétique.

Devis express gratuit et confidentiel

Que faut-il savoir sur les deux techniques de pénoplastie ?

Pénoplastie d’épaississement

Ces deux interventions peuvent être réalisées seules ou en combinaison.

L’épaississement du pénis se fait par une lipostructure, également appelée lipomodelage ou réinjection de graisse autologue. Elle consiste à augmenter la taille du pénis en lui injectant de la graisse.

La lipostructure est une technique utilisée depuis plusieurs années dans de nombreuses interventions de chirurgie esthétique. Il s’agit d’une autogreffe de cellules graisseuses, prélevées sur les zones ayant un surplus du tissu adipeux et injectées dans le pénis après centrifugation (ou purification) de la graisse.

La zone donneuse est variable. Les techniques modernes de transfert de graisse permettent une répartition harmonieuse de la graisse. Cela se traduit par une augmentation du volume du pénis au repos et en érection. C’est une méthode très performante et le résultat est définitif à condition que le patient maintienne le même poids.

Pénoplastie d’allongement

L’allongement est obtenu en libérant le ligament suspenseur du pénis qui relie le corps caverneux à l’os pubien. Ce faisant, le pénis est extériorisé et les corps caverneux sont libérés. Il en résulte un allongement de 2 à 5 cm.

Quel est le prix de la pénoplastie ?

Le prix de la pénoplastie est variable en fonction du pays de l’opération et de la technique choisie : allongement, épaississement ou la combinaison des deux interventions.

Pour obtenir un devis personnalisé, il suffit de faire une demande de devis gratuit en ligne.

Demandez votre devis pénoplastie Gratuit

Allonger et/ou améliorer l’épaisseur du pénis : avant l’opération

Lorsque vous envisagez de subir une pénoplastie, que ce soit pour allonger et/ou améliorer l’épaisseur du pénis, il est dans votre intérêt de cesser de fumer, au moins deux semaines avant et jusqu’à deux semaines après l’opération. Il est bien connu que le tabagisme provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de l’apport sanguin à la peau, ralentissant et interférant ainsi avec le processus de guérison.

Votre chirurgien décidera si des examens préliminaires sont nécessaires, tels que des analyses de sang, un électrocardiogramme ou des radiographies des poumons. Si tel est le cas, ces tests doivent être effectués plusieurs semaines avant la chirurgie. Assurez-vous toujours d’informer votre chirurgien de tous les médicaments que vous prenez, ainsi que des allergies possibles, y compris (médicament, latex, emplâtres, etc.).

Si vous avez recours à un allongement du pénis, vous devez vous raser la zone pubienne avant votre opération.

Comment se déroule une pénoplastie ?

La pénoplastie est réalisée, dans la plupart des cas, sous anesthésie générale. Généralement, l’opération ne nécessite aucun séjour à l’hôpital.

Pour augmenter la longueur, votre chirurgien doit libérer une partie du ligament suspenseur; c’est ce qui fixe la partie non visible de la tige à l’os pubien. La longueur gagnée varie entre 2 et 5 cm. Cependant, cette longueur est surtout visible à l’état flasque. L’augmentation de la longueur du pénis est à peine visible ou pas du tout visible lors d’une érection.

Pour augmenter le diamètre du pénis, votre chirurgien doit extraire la graisse des zones où elle est disponible, comme le ventre et l’intérieur des cuisses. Cette graisse est, ensuite, centrifugée ou purifiée. Enfin, le praticien l’injecte dans le pénis afin de corriger une verge trop mince.

L’augmentation du pénis, en état flasque et en érection, peut être de 30 à 50% maximum.

Après la pénoplastie : à quoi s’attendre ?

Chaque chirurgien a son propre protocole et le propose à son patient. Une antibiothérapie est généralement prescrite.

Phase postopératoire de l’épaississement du pénis :

Le pénis apparaît très gonflé pendant les jours suivant l’opération, avec un résultat « trop beau pour être vrai » lié à un œdème postopératoire. Tirer le prépuce peut ne pas être possible dans les premiers jours. Il est alors conseillé d’attendre sans essayer de le forcer. Le dégonflage progressif des premiers jours ne doit pas non plus vous inquiéter, car il s’agit de la disparition de l’œdème et non de la fonte de la graisse.

Les zones de collecte des graisses, qui laissent parfois apparaitre des ecchymoses pendant une dizaine de jours, limitent rarement l’activité physique. Les douches sont autorisées le lendemain. Aucun bandage n’est requis.

Le port d’un boxer ample est recommandé pendant les premières semaines et non celle des slips qui pourraient entraîner une compression inadéquate.

Les sutures disparaissent généralement dans les dix à quinze jours, lorsque la guérison est obtenue.

Il est conseillé d’attendre deux à trois semaines pour la reprise progressive de l’activité sexuelle, qui reste possible dès la fin du traitement anti-érection. L’utilisation d’un préservatif lubrifié sera appréciée pour éviter toute irritation.

Nous vous recommandons d’attendre un à deux mois pour reprendre des activités telles que la moto, le vélo ou l’équitation.

Après allongement du pénis :

L’œdème et les ecchymoses sont fréquents après un allongement.

Des traitements locaux soignés et très prudents seront effectués quotidiennement pendant une dizaine de jours jusqu’à guérison complète.

Le port d’un slip de maintien sur les bandages est obligatoire pendant quinze jours pour éviter toute traction sur la cicatrice.

Il est recommandé d’attendre trois semaines pour la reprise progressive de l’activité sexuelle.

Une interruption de travail de 5 à 10 jours doit être prévue, selon la nature de l’activité professionnelle. Dans la plupart des cas, le travail sédentaire peut être repris rapidement dans les jours suivants. Toute activité physique est interdite avant la guérison complète.

Nous vous recommandons d’attendre un à deux mois pour reprendre des activités telles que la moto, le vélo ou l’équitation.