Accueil » Blog » Donna d’Errico : une beauté « plastique »

Donna d’Errico : une beauté « plastique »

La beauté artificielle de Donna d’Errico

L’actrice américaine Donna d’Errico a aujourd’hui 49 ans bien sonné. Et pourtant sa plastique semble n’avoir pris aucune ride avec le temps. Modèle de charme, elle est surtout un modèle de beauté que le temps ne semble point flétrir. Mais la beauté de la star d’Alerte à Malibu, elle la doit aujourd’hui à la chirurgie esthétique. Une beauté artificielle !

 

 

Une fleur qui ne fane pas

C’est le corps de rêve de Donna Marco, comme elle se nommait dans la série télévisée Alerte à Malibu, qui lui a servi d’atout au casting et lui a valu le rôle pour lequel elle est devenue célèbre. Aujourd’hui, alors qu’elle fêtera le 30 mars de l’année prochaine son 50ème anniversaire, la star nous dévoile son secret pour rester jeune et belle.

Chirurgie esthétique

C’est au cours d’une émission, Inside, que l’actrice et playmate chez Play Boy entre 1996 et 2000, a dévoilé que ce corps magnifique, elle le doit présentement à la chirurgie esthétique.
Le Dr Mickael K. Obeng est celui qui a procédé à son rajeunissement, à sa transformation, puisqu’elle n’a pas subi qu’une seule opération. Il s’agit en effet essentiellement des interventions visant à remodeler le corps. Lifting brachial, abdominoplastie, liposuccion, et augmentation des fesses par injection de graisse autologue, sont les principales opérations qu’elle a subies au cours d’une seule et unique séance. Son visage quant à lui, si jeune et si parfait, même s’il n’est pas passé au bistouri a connu lui aussi quelques retouches, des injections…
Donna d’Errico

De retour dans Baywatch ?

Donna ne reviendra peut-être plus dans Alerte à Malibu, mais le mois dernier, le 22 précisément, elle se retrouvait à une cérémonie promotionnelle pour le lancement de Baywatch avec d’autres anciens compagnons de la série parmi lesquels, Kelly Parckard (April Giminski) qui bien que de 7 ans plus jeune qu’elle, semble plus vieille et doit déjà penser à donner un aspect plus joli à son menton, rafraîchir ses paupières, etc.
Il faut rappeler que Donna d’Errico clonait Pamela Anderson avec laquelle elle partage non seulement le rôle, mais aussi l’âge, et apparemment le même goût pour la chirurgie plastique. Pour l’une comme pour l’autre, vieillir n’est pas encore au rendez-vous. Peut-être reviendront-elles un jour dans la série nautique elles qui baignent dans la Fontaine de jouvence ?